Ce n’est que sur une moto que vous avez le contact unique avec la route. La pluie est plus froide, la chaleur de midi plus chaude. Le vent dans le visage, le soleil à l’horizon. Ici, vous pouvez apprécier la simplicité des choses et remarquer le peu dont vous avez besoin. Pas de voiture particulière, pas de service d’étage et pas de file d’attente au buffet. Avec le deux-roues, vous allez simplement là où vous le souhaitez. Le “manque” d’espace de stockage vous donne la liberté de vous débarrasser du lest inutile et de vous concentrer sur l’essentiel. Une légèreté inimaginable à notre époque moderne se répand.
Et puis, il y a nos compagnons de tous les instants – les motos elles-mêmes. Moteurs, pétrole, essence et combustion. La vitesse, la technique de pilotage et la montée d’adrénaline. Le rebondissement et le grondement des pistons en mouvement. Cette force élémentaire d’une explosion, mieux mise en mouvement par votre propre mollet via le kick starter.